Hélène Halpérin Katz

mediation

Qui suis-je :

Avocate pendant plus de 30 ans et Médiatrice Professionnelle depuis plus d’une dizaine d’années, j’interviens dans tout différend interpersonnel (familial, social et commercial), je pratique une « justice consensuelle » basée sur le respect, la confiance, la reconnaissance mutuelle afin de permettre aux personnes en conflit d’appréhender leurs besoins, d’en rechercher la ou les causes et les aider à trouver une solution adaptée par la reprise d’un dialogue serein et constructif.

Médiatrice expérimentée, j’ai l’habitude d’écouter les parties séparément puis ensemble et je les aide à reformuler leur(s) demande(s) en m’assurant que chacune d’elle ait bien compris la demande de l’autre, ce qui leur permettra d’aboutir à la reprise d’un dialogue dans les domaines où elles sont censées se revoir (familial, successoral, locatif, copropriété, entre associés…)

Quel est mon rôle ?

Je suis sollicitée tant par de particuliers que par des professionnels qui rencontrent des difficultés liées à des conflits latents ou à des mésententes passagères. Je les aide à s’interroger sur l’origine de leurs différends et à rechercher ensemble une solution appropriée.

Le conflit peut survenir à tout stade d’un parcours professionnel ou d’une relation personnelle, le plus souvent à un moment inattendu et donc non préparé ce qui rend encore plus difficile la gestion du malaise ressenti.

Leur rôle est important puisqu’il appartient aux parties elles-mêmes de rechercher une solution à leur conflit. Je ne suis ni un juge , ni un arbitre, je ne porte aucun jugement. J’aide les parties à reprendre la communication qui s’est rompue entre elles à la suite d’une incompréhension ou de l’impossibilité face à laquelle elles se trouvent de résoudre un problème.

Je n’impose donc aucune solution, j’écoute les parties avec empathie, j’analyse leurs besoins en leur présence et je les aide à trouver une solution qui leur apporte satisfaction à chacun.

Je suis donc désignée :

  • soit par un Juge qui se rend compte que la décision qu’il prononcera, n’apporte satisfaction ni à l’une, ni à l’autre des parties, comme c’est le cas actuellement à Paris, en droit immobilier (copropriété, louage d’immeuble, …),
  • soit directement par les parties à la suite de difficulté rencontrées dans leurs relations (personnelles et professionnelles).

Exemples concrets de litiges résolus par la Médiation :

Vous êtes le fournisseur exclusif d’entreprises parce que vous fabriquez un produit unique, comme par exemple des « vis carrées ». Si vos relations commerciales sont rompues, vous n’aurez plus de commandes, donc plus de rentrées financières et les entreprises clientes ne pourront plus travailler et chacun sera mécontent de la situation et perdra des marchés.

L’intervention d’un médiateur, choisi d’un commun accord, permettra la reprise d’un dialogue nécessaire à la recherche d’une solution adaptée aux difficultés rencontrées, tel que le rythme trop élevé des commandes ou le paiement retardé des factures.

Votre voisin fait trop de bruit ou son animal de compagnie est agressif avec vos enfants et vos relations vont s’envenimer ce qui n’est pas de votre intérêt comme du sien.

Le médiateur consulté écoutera les parties et les aidera à trouver un terrain d’entente pour que les rapports de voisinage demeurent corrects.

Sur votre lieu de travail, il y a un changement (départ d’un collègue à la retraite, arrivée d’un jeune plein d’ambition, changement de supérieur, réorganisation du service),… au bout de quelques temps vous ressentez un malaise qui vous empêche de travailler, rend vos journées de travail pénibles vous n’avez plus plaisir à travailler et vous devenez aigri et agressif.

Le médiateur retenu entendra chaque partie, examinera leurs besoins respectifs et proposera à chacune d’examiner ce qui a entraîné le malaise ressenti, afin que chacun retrouve sa place.

Le bien immobilier que vous avez loué vous est rendu en mauvais état, la garantie locative demeure bloquée, car le locataire conteste les devis des travaux de réparations. Vous ne pouvez donc pas relouer votre appartement, vous perdez de l’argent et votre bien se détériore.

Le médiateur, désigné par le Juge de Paix, écoutera les parties, se rendra sur place avec elles et les parties décideront de la réalité des travaux à accomplir.